Petites chroniques périgourdines

A la rencontre de l’automne dans les jardins de Limeuil

Confluent de la Dordogne et de la Vézère vu des jardins panoramiques de Limeuil.

Vendredi 20 octobre au matin, dans Limeuil assoupi, un petit groupe de personnes arpente la rue qui conduit de la Dordogne au haut du village. Arrivés sur la place du village, c’est un groupe d’une vingtaine de personnes qui se retrouve en contrebas des jardins, prêt pour une visite des jardins de Limeuil. Il s’agit de la première sortie « patrimoine » de la saison 2017-2018 de l’Université du Temps Libre (UTL) de Bergerac.

Les jardins de Limeuil, un peu d’histoire

Sur un lieu chargé d’histoire, sur l’emplacement de l’ancien château fort, un arboretum centenaire et un ensemble de jardins thématiques offrent une grande variété de paysages aux visiteurs amateurs de nature.

Au XIXème siècle, un périgourdin, médecin du sultan du Maroc, achète la propriété et transforme la maison et le jardin inspiré par son séjour au Maroc. Le jardin sera conçu et aménagé selon la grande tendance des jardins anglais du XIX : priorité au naturel, successions d’espaces de différentes natures, arbres d’exception que nous pouvons admirer aujourd’hui…

C’est en 2004 que la municipalité de Limeuil et l’association AU FIL DU TEMPS, Centre Permanent de Médiation du Patrimoine et de l’Environnement, ont œuvré ensemble pour réhabiliter le parc qui était alors en friche. Depuis plus de 10 ans, leur action conjointe dessine un espace privilégié dédié à la nature et à sa protection privilégiant un accueil éclairé du visiteur.

Les jardins de Limeuil, place à l’automne

J’ai visité à plusieurs reprises les jardins panoramiques mais toujours en été. L’ambiance est fort différente en ce matin d’octobre, moins de monde dans le jardin et à vrai dire, le jardin nous appartient entièrement. Notre groupe chemine tranquillement dans les différents espaces appréciant la douceur automnale, les paysages environnants adoucis par une légère brume ainsi que les dernières floraisons avant les gelées à venir.

Du jardin médiéval au jardin d’eau, de l’arboretum à la ruche pédagogique, des sentiers de découvertes interactifs aux espaces d’interprétation, tout est fait pour éclairer le visiteur qui souhaitent comprendre ce qui l’entoure.

Ce jardin aux couleurs de l’automne séduit l’ensemble du groupe qui va explorer les différentes zones. La floraison est sans doute moins spectaculaire qu’en été mais un autre charme s’en dégage grâce à la couleurs des feuilles et feuillages, aux dernières vivaces toujours très colorées, à l’atmosphère feutrée d’un début d’automne.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Une fois la visite des jardins terminée, notre groupe va reprendre les voitures pour de nouvelles aventures à suivre prochainement sur ce blog…

2 Commentaires

  1. Pingback: Le cloître de l'abbaye de Cadouin, un fleuron du gothique flamboyant

  2. Pingback: L'église de Saint-Avit Sénieur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *