Petites chroniques périgourdines

Au château de Bridoire, petits et grands ne voient pas le temps passer.

Château de Bridoire

Depuis plusieurs années, les retrouvailles familiales  à Bergerac nous amènent au château de Bridoire.

Parlons d’abord du château.

Nous l’avons connu bien tristement dégradé.

Dans les années 80

Dans les années 80

En effet,dans les années 1970,  il fut la propriété d’un mystérieux monarque africain   ( le nom de Bokassa a beaucoup circulé), mais personne n’y est venu.

Peu à peu, les ronces et les mauvaises herbes s’y sont installées. Puis, ce fut le tour des rôdeurs, des squatteurs et des pilleurs.

Rien ne lui fut épargné.

A son tour, l’eau y a fait son apparition en s’infiltrant dans les moindres fissures ce qui acheva le travail de destruction.

 

Depuis son origine, l’histoire de ce château fut bien mouvementée.

Dès le 12ème siècle,  la partie médiévale fut construite.et c’est en 1167 que son nom fut associé à Bertrand de Bridoire.

Puis, lors des guerres de religions, le voilà presque entièrement détruit.

Il fut reconstruit en 1568.

Un siècle pus tard, il est morcelé: d’un côté, la plus grande partie des terres,  de l’autre, le château avec le reste des terres.

En 1939,  un industriel suisse achète le château  et y vit jusqu’en 1978. Voulant revenir dans son pays, il l’offre à la commune de Ribagnac qui le refuse par peur du coût des diverses charges.

C’est là qu’il fut vendu  et connut 25 ans de déchéance.

Dès 1989, le maire de Ribagnac décide de créer l’association de sauvegarde du château de Bridoire.
Et nous voilà au 21ème siècle où les premiers travaux débutent.

Le 13 juillet 2011,  Michel et Catherine Guyot achètent Bridoire. Amoureux du patrimoine et professionnels de l’animation touristique, ce couple était déjà propriétaire de châteaux dans le Loiret et dans l’Yonne.

une visite active

une visite active

Ainsi, voilà quelques années, nous avons amené nos petits enfants dans ces lieux. Ce fut une belle réussite

Dans chaque pièce, un côté ludique est associé à des scènes qui nous parlent d’histoire.

De la cave au grenier , petits et grands apprécient grandement cette visite.

dans la chambre

dans la chambre.

 

 

 

De plus, la cour du château propose de nombreux jeux dont certains sont très anciens : ski sur l’herbe, tir à la corde, jeu de l’oie grandeur nature et tant d’autres..

L'ancêtre du flipper

L’ancêtre du flipper

 

 

 

 

 

 

 

 

Cette année, les petits-enfants ayant grandi, nous avons exploré le parcours de la forêt enchantée.

Après quelques hésitations, nous avons opté pour la citadelle oubliée . le circuit d’environs 3 km dans la forêt nous a ravi.

Cette chasse au trésor d’un type escape game nous a fait résoudre toute une série d’énigmes .

Nous avons exploré forêt, ruisseaux ,chemins et ruines pittoresques.

Nous avons tous hâte de passer une soirée dans le château pour découvrir ses nuits hantées.

Néanmoins, nous attendrons quelques années pour que les plus petits aient grandi.

Pour plus de renseignements cliquez sur le lien

https://www.chateaudebridoire.com/

Travail d'équipe

Travail d’équipe

C'est parti

C’est parti

4 Commentaires

  1. Terreaux

    Merci de nous faire partager ainsi connaissances et découvertes…
    Continuez pour notre plaisir !

    Répondre
    1. FRJ24 (Auteur de l'article)

      Merci à toi pour ta fidèle lecture de notre blog.

      Répondre
  2. Martinez

    Un vrai plaisir de parcourir en mots et en photos ce château original où nos petits passent ne se lassent pas de jouer et de rêver dans la forêt !
    Merci !!!!

    Répondre
    1. FRJ24 (Auteur de l'article)

      Oui, c’est un vrai bonheur pour les grands-parents.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.