Périgord – Sur les pas de Jules

Le château de Bourdeilles

Jardin labyrinthe

Après la visite de Brantôme (voir l’article sur cette visite), nous avons poursuivi la sortie UTL  de Bergerac en nous dirigeant vers le château de Bourdeilles situé à une dizaine de kilomètres de Brantôme.

Nous arrivons à Bourdeilles par la route touristique qui longe la Dronne et entrons dans le village par le vieux pont à avant becs qui enjambe la rivière. La vue sur la rivière et le village est vraiment charmante.

La Dronne en contrebas du château de Bourdeilles

La Dronne en contrebas du château de Bourdeilles

Un site, deux châteaux

Bourdeilles, une des quatre baronnies du Périgord, a subi une histoire mouvementée, notamment pendant la guerre de cent ans, et a vu la construction et la destruction de plusieurs édifices sur l’emplacement du castrum.

Le château de Bourdeilles est en fait aujourd’hui un site réunissant deux châteaux d’époques différentes : un château féodal de type défensif construit sur des bâtiments plus anciens et une demeure d’agrément, le château Renaissance datant du XVIème siècle.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le château féodal

Nous commençons la visite par la partie médiévale du site. L’ensemble, imposant, est composée d’une cour entourée de murailles fortifiées, d’un donjon octogonal et d’un logis seigneurial. Dans la cour, nous pouvons observer plus précisément la tour-porte, les murs d’enceintes percés d’archères* à niches et de machicoulis ainsi le chemin de ronde, ce qui atteste du caractère défensif du château.

Le donjon  composé de quatre niveaux s’élève à une hauteur de 35 m. Il faut prendre un escalier à vis comptant 127 marches pour accéder à la terrasse terminale. De là, la vue est imprenable sur le site mais, cela se mérite… 127 marches à gravir, les marches sont hautes et l’escalier est très étroit. Mais, qu’à cela ne tienne, nous sommes un certain nombre à gravir le donjon pour admirer la vue sur le château Renaissance et le village de Bourdeilles.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le château Renaissance.

Difficile de faire ce jour-là une photo convenable de la façade principale du château Renaissance car, en cours de rénovation, la façade est cachée derrière les échafaudages et une grue. Depuis le donjon, on a une vue de l’arrière du château ce qui nous permet de constater combien l’architecture du château est harmonieuse et élégante. Cette demeure a été construite à l’initiative de Jacquette de Montbron, veuve d’André de Bourdeille, seigneur des lieux.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Une collection de meubles remarquable

Propriété du département de la Dordogne depuis 1962, le château de Bourdeilles a ouvert au public en 1967 après l’installation d’une remarquable collection de meubles, la collection Santiard-Bulteau. Cette collection permet de découvrir 700 pièces de mobilier européen de la période gothique au XIXème siècle.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

On peut également admirer dans la chambre de Charles Quint une série de « barguenos » ou cabinets espagnols dont le nom fait référence au village de Barguas en Espagne connu comme centre important de marqueterie au XVI et XVIIème siècles.

Meuble de voyage, en forme de coffre, le « bargueno » était muni d’abattants et de multiples tiroirs plus ou moins secrets. Richement décoré, son ornementation fait appel à des techniques très différentes : marqueterie, incrustation, ébénisterie…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Les jardins du château de Bourdeilles

Nous terminons la visite du site en faisant un tour dans les jardins. A l’arrière du château Renaissance, s’étend un jardin labyrinthe où le buis est à l’honneur. Le jardin face à l’entrée du château Renaissance offre à la vue du visiteur des espaces engazonnés, des parterres fleuris et des arbres palissés qui, telle une ligne de fuite, guide notre regard vers des bâtiments aux toitures de différents formes.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Liens

 

1 Commentaire

  1. Annick Martinez

    Merci Marie-Colette pour ces magnifiques prises de vues agrémentées d’un texte pertinent !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.