Petites chroniques périgourdines

Le cingle de Trémolat ou quand la Dordogne fait le gros dos…

Photo panoramique du cingle de Trémolat - Gaby24, Tous droits réservés.

Samedi dernier, partis pour Limeuil avec des amis toulousains, nous décidons de faire un arrêt pour admirer le cingle de Trémolat.

A Bergerac, nous prenons la route de Sarlat et suivons à partir de Tuilières le joli canal de Lalinde. A Lalinde, nous poursuivons sur la rive droite de la Dordogne et prenons avant Mauzac la Départementale 30e pour atteindre le belvédère qui nous permettra d’admirer le site.

Cingle ?

Quand on est natif de Dordogne, le mot « cingle » fait naturellement partie de notre vocabulaire. Il désigne une sinuosité importante dans le cours d’une rivière , plus communément connue sous le terme de méandre. « Cingle » semble surtout utilisé dans le Sud-Ouest pour les rivières Dordogne, Lot et Vézère (source : Wikipedia). Sur la carte IGN ci-dessous, on perçoit parfaitement le caractère exceptionnel de ce méandre à Trémolat.

 

Cingle de Trémolat - Carte IGN - DREAL Aquitaine

Cingle de Trémolat – Carte IGN – DREAL Aquitaine

Le cingle de Trémolat : des paysages variés

Du haut du belvédère, s’étend à nos pieds la Dordogne qui serpente formant autour d’un îlot central le fameux cingle. La vue est magnifique. Il fait beau ce jour là, la rivière sert de cadre à des activités nautiques (ski nautique, voile…). On distingue à chaque extrémité du cingle, à l’est le village de Mauzac et à l’est celui de Trémolat.

Le cingle de Trémolat est délimité par des terres basses agricoles et par une falaise abrupte sur laquelle a été aménagée le point de vue. Le contraste entre la plaine agricole et la falaise aride et boisée renforce la singularité du site.

 

Photo panoramique du cingle de Trémolat - Gaby24, Tous droits réservés.

Photo panoramique du cingle de Trémolat – Gaby24, Tous droits réservés.

Au centre du cingle, le paysage agricole est assez morcelée et la culture des céréales très présente. Au nord du cingle, sur la falaise, c’est plutôt un paysage de type méditerranéen, sec et aride, cette impression est renforcée par la présence de pins et de chênes verts.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Le cingle de Trémolat, un site classé

Depuis 1965, le cingle de Trémolat est un site inscrit. Cette inscription fait suite à la construction du barrage de Mauzac qui a entraîné la création d’un vaste plan d’eau propice à l’émergence de projets touristiques.

La protection du site a été renforcée en 1985 par le classement des cingles de Trémolat et de Limeuil. Il s’agit d’une reconnaissance de la valeur patrimoniale du site et toute modification de l’état ou de l’aspect du site est soumise à une autorisation spéciale.

  • Source : Le cingle de Trémolat – Fiche 134 – DREAL, Atlas de la Dordogne.

Trémolat, c’est aussi…

Avant de quitter la falaise, j’admire une dernière fois le point de vue et m’attarde sur la vue au loin du village de Trémolat : quelques toits de maison, une végétation abondante et… le clocher de l’église qui se détache nettement. Au fil de mes lectures, il me semble  avoir lu que cette église présente un grand intérêt, ce sera donc notre prochaine halte. Mais, patience ! Pour en savoir un peu plus, il vous faudra attendre le prochain article.

1 Commentaire

  1. Pingback: L'église de Trémolat, une église fortifiée qui défit le temps

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.