Petites chroniques périgourdines

La coulée verte de Bergerac au fil du ruisseau le Caudeau.

Et si nous allions marcher un peu, rechercher un peu de fraîcheur à l’ombre des arbres. La coulée verte est le lieu idéal des promeneurs , un cadeau pour les Bergeracois et les touristes.

Car, dès les abords dépassés, un chemin nous entraîne le long des berges du Caudeau. Ici, dans une ambiance champêtre, nous pouvons nous arrêter près de la cascade. Ici, quelques baigneurs , oubliant les consignes du début de la promenade,apprécient le calme de l’endroit et font trempette. Là, un couple d’amoureux profite de la poésie de l’endroit. Un peu plus loin, grâce à des observatoires bâtis le long du sentier, nous pouvons observer un héron et des cygnes. Vu la chaleur et l’heure de notre petite promenade, les autres espèces que nous aurions pu voir devaient faire la sieste…

Mais le projet n’est pas fini car la ville de Bergerac travaille sur la création d’un labyrinthe nature à Pombonne.

 

De plus, les agents du service environnement étudient  la possibilité d’aménager un espace pédagogique dans le parc Gaston-Ouvrard . Enfin, une maison de la nature et de la pêche pourraient voir le jour dans les bâtiments de l’ancien moulin Busquet.

Et, c’est ainsi que notre petite balade nous amène au lac de Pombonne.

La plage aux portes de Bergerac

La plage aux portes de Bergerac

Là, nous sommes accueillis par les cris et les rires des enfants jouant sur une plage de sable fin.

Dans l’eau, de nombreux baigneurs se rafraîchissent. D’autres profitent de la guinguette pour prendre une boisson.

Certains pousseront le plaisir du lieu autour d’un petit plat servi le midi ou en soirée.

Le lac de Pombonne vu de la terrasse de la Guinguette

Le lac de Pombonne vu de la terrasse de la Guinguette

Et pour compléter le plaisir, les mercredis, vendredis et samedis de l’été vous pourrez assister à des concerts.Tous les styles y sont proposés: swing, jazz, rock, musique cubaine etc….
C’est avec gentillesse que l’on vous remettra le programme du mois d’août.
Alors, si le cœur vous en dit ,allez goûter sans modération le bonheur des plaisirs simples dans  ce petit coin de paradis.

http://www.sudouest.fr/2015/06/01/la-coulee-verte-prepare-son-extension-vers-le-sud-1937283-1733.php

2 Commentaires

  1. Gaby

    Finalement, on y prend goût à la marche. Il faut dire que ce parcours est assez plat, c’est pas comme les montagnes de Chiang Mai !
    Faudra y amener Kiki, à titre d’initiation, en n’oubliant pas le lézard vert.

    Répondre
    1. kiki

      kiki ira à condition qu’elle voie le Caudeau !!!

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.