Petites chroniques périgourdines

En canoë, sur la Dordogne

Gabare sur la Dordogne

Il fait très chaud en ce début du mois d’août à Bergerac. Nous sommes à la recherche d’un peu de fraîcheur, c’est l’occasion idéale pour une sortie en canoë sur la Dordogne. Pour Jules, c’est une première, va-t-il avoir le pied marin ?

Jules-canoeUne fois monté dans l’embarcation, tout va bien. Jules découvre avec beaucoup de flegme les joies du canoë. Il semble observer avec beaucoup d’attention les poissons nombreux dans la rivière.

Tout est paisible, le bateau glisse lentement le long des berges de la Dordogne. Les oies et les canards doivent faire la sieste car, contrairement à d’habitude, on ne voit aucun volatile sur le bord. Sur la berge opposée, sur le port, quelques touristes attendent au soleil le prochain départ d’une gabare.

Nous essayons, en vain, de suivre un martin pêcheur mais il va trop vite pour nous. Un héron perché en haut d’un arbre nous observe avec attention. Nous dépassons le site de l’ancienne piscine de Piquecailloux quand nous croisons une gabare remplie de touristes. Notre canoë est alors bien secoué. Heureusement, aucun des passagers n’est sujet au mal de mer… Jules a réussi sans problème son baptême de l’eau !

Jules dans le canöé

Jules dans le canöé

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.