Petites chroniques périgourdines

La « Venise du Périgord » sous les eaux

Brantôme sous les eaux

La « Venise du Périgord » sous les eaux

 
Raymond Poincaré baptisa Brantôme du nom évocateur de « Venise du Périgord ».
 Ce beau village, niché dans son écrin de verdure est, en effet, entouré par un affluent de l’Isle, la Dronne, qui au-delà de son caractère pittoresque, est pour la petite cité périgourdine un handicap majeur lors des épisodes de fortes pluies. Celui que nous vivons actuellement en est la parfaite illustration.

Si un joli pont en pierre donne un charme certain au décor de Brantôme, il existe aussi un canal construit par des bénédictins il y a 5 siècles qui permet le passage de certains bateaux, mais augmente par la même occasion le risque de submersion aquatique.

 Le fait que le village soit entouré par l’eau pose la question de potentielles inondations. Cependant, hormis la crue actuelle, la dernière fois où la rivière est sortie de son lit remonte à 1944, emportant avec elle le reste des murailles du Jardin des Moines. Ce jardin datant du XVIe siècle est orné par trois reposoirs de la Renaissance aux motifs italiens. Un pont coudé permet l’accès à ce jardin. Fortifiée au Moyen Age, la ville s’est vue au cours de l’Histoire, notamment pendant la guerre de Cent Ans, devenir anglaise puis à nouveau française. Souhaitons que de la même façon, aujourd’hui, le reflux des eaux et le nettoyage  des berges permette de retrouver la beauté de ce site qui fait incontestablement partie des plus beaux endroits à visiter en Dordogne.

Merci à Jean Paul pour les informations et les photos.

L'abbaye

L’abbaye

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.