Périgord – Sur les pas de Jules

Le musée Napoléon de la Pommerie à Cendrieux

le château- musée

Situé au carrefour de trois Périgord, le noir, le pourpre et le blanc, le musée Napoléon expose ses collections dans une demeure familiale.

Le château de la Pommerie s’élève aux confins des vallées de la Dordogne et de la Vézère.

Et, tout d’abord, quelques mots sur cet endroit.

Cendrieux

Cendrieux

Cendrieux, ancienne commune française, est située à proximité de Vergt. Elle a fusionné en janvier 2017 avec celle de Sainte-Alvère-Saint-Laurent Les Bâtons .

Elles forment maintenant  la commune de Val de Louyre et Caudeau.

En 1948, ce petit coin perdu de notre beau Périgord accueille un couple et ses enfants, la princesse Marie-Clotilde Napoléon arrière-petite-fille de Jérôme Bonaparte et son époux le comte Serge de Witt,

Jérôme Bonaparte est le plus jeune frère de Napoléon 1er.

Ainsi, les souvenirs de la famille impériale se sont transmis de générations en générations formant une magnifique collection. Une partie de ces objets porteurs d’histoire est exposée dans le musée.

Leur fils, Baudouin-Napoléon de Witt, est actuellement le propriétaire de cette demeure familiale.

En 1999, il décide, avec son épouse, d’ouvrir leur manoir au public.

De ce fait, le musée Napoléon ouvrit ses portes. Et, lors de notre visite , nous avons eu le plaisir d’avoir pour guide le propriétaire des lieux. Tout en nous situant les objets dans leur contexte historique, il apportait des anecdotes ou des précisions mettant en éveil notre curiosité.

Dans ces conditions ,on ne peut plus favorables, nous avons pu faire un grand saut dans l’Histoire.

Le musée propose  deux types de collections: les souvenirs de famille et des objets de légende dont le but est de perpétuer le souvenir de Napoléon.

Mais rien de mieux que le lien du musée Napoléon pour vous faire découvrir quelques-uns des objets de la collection.

   http://www.musee-napoleon.fr/

Enfin, même si votre GPS ne vous indique pas forcément le chemin le plus court le lieu vaut bien le détour. Je dirais même  tant mieux car, chaque virage, nous offrait  de nouveaux paysages dans cette belle campagne.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.