Petites chroniques périgourdines

Quand noël s’empare de ma ville

Bergerac - Le vieux pont

La douceur de ce mois de décembre ne permet pas vraiment de s’imaginer que le jour de noël approche. Il a fait 20° cet après-midi du 23 décembre ce qui incite les familles à se promener, à jardiner ou à faire du sport plutôt qu’à se regrouper autour d’un feu de cheminée. Pourtant, quand la nuit commence à tomber, l’esprit de noël s’empare alors de la ville. Tout est illuminé, dans les vitrines et dans la rue, des pères noël, des sapins, des crèches attirent les enfants tandis que des chants traditionnels passent en boucle dans la cité.

 

Bergerac - Cyrano domine la place Pélissière toute illuminée.

Bergerac – Cyrano domine la place Pélissière toute illuminée.

Nous traversons le vieux pont pour nous rendre place de la Myrpe où est installé le village de noël. Les familles déambulent autour des chalets dans lesquels les artisans locaux exposent leur créations : bijoux, objets en cuir ou en laine, savons… de quoi finir de choisir les derniers cadeaux. Nous remontons par la place Pélissière pour rejoindre un magasin de jouets du centre-ville pour un dernier achat. Là, nous sommes face à l’église Notre-Dame avec ses guirlandes illuminées telles la queue d’une comète.

Nos achats terminés, nous revenons vers la maison. Le vieux pont a lui aussi pris ses habits de lumière. Le faubourg de La Madeleine est également éclairée. Mais, à peine franchi le centre du faubourg, nous retrouvons les rues avec leur éclairage habituel. Heureusement de l’autre côté de la Dordogne, la ville scintille.

Bergerac - Eglise Notre- Dame

Bergerac – Eglise Notre- Dame

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *