Petites chroniques périgourdines

Vesunna, le site-musée gallo-romain de Périgueux

Entrée de Vesunna, le site-musée gallo-romain

Vendredi 3 février, nous nous retrouvons à nouveau sur la place du Foirail pour une nouvelle sortie patrimoine* organisée par l’Université du Temps Libre (UTL) de Bergerac. Nous partons pour Périgueux où ce jour-là deux visites sont prévues au programme avec, en premier lieu,  la visite du Vesunna, le site-musée gallo-romain.

Je ne connais pas ce musée et je ne sais rien – je vivais alors loin du Périgord – des circonstances qui ont conduit à sa construction (fouilles, projet architectural, ouverture…) mais, avant même de rentrer dans le bâtiment, je suis impressionnée par l’architecture de l’édifice : tout est transparence, jeux de lumière, reflets…

*Sortie patrimoine de décembre 2016 : la villa gallo-romaine de Montcaret et la fromagerie Van Der Horst.

Une architecture audacieuse pour Vesunna

La construction de Vesunna a été confiée à Jean Nouvel, architecte de renommée internationale, né à Fumel en 1945. Architecte du musée du Quai Branly, du musée national du Qatar, du Louvre d’Abou Dhabi et de bien d’autres prestigieuses créations, il conçoit un bâtiment résolument ouvert sur l’extérieur constitué d’un seul pan de mur long de 90 m où se situent les deux étages d’une mezzanine offrant une vue plongeante sur la « domus », le reste du bâtiment étant constitué de parois en verre et en métal. L’ensemble est couvert d’un large parapluie soutenu par 14 piliers en métal.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Brève histoire de la « domus »

La découverte de cette grande maison gallo-romaine (domus) remonte à 1959 sur un emplacement, en pleine ville près de la Tour de Vesonne, sur lequel devait être construit des immeubles. Les fouilles organisées de 1960 à 1977 dévoilent un site important d’environ 4 000 m2.

Cette domus fut construite sous le règne de Claude au Ier siècle de notre ère ce qu’attestent les peintures murales qui ont été découvertes. Au milieu du IIème siècle, la maison est fortement modifiée et les pièces font l’objet d’un remblai d’un mètre.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

On découvre cette maison en se promenant le long d’un chemin en bois, légèrement en surplomb, le visiteur découvre les différents pièces, les peintures murales ou les aménagements plus techniques. L’ensemble des vestiges est ainsi particulièrement bien mis en valeur.

Les collections exposées à Vesunna

Sur les deux niveaux de la mezzanine et le long du parcours au sein des vestiges, on peut également admirer différents objets qui proviennent de la cité antique de Vesunna ou d’autres fouilles en Périgord. C’est une approche thématique qui a été choisie pour présenter les différents pièces permettant au visiteur de comprendre un peu mieux le mode de vie de nos ancêtres gallo-romains.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Des objets du quotidiens, lampes, poteries, fibules… sont également exposés. Ils racontent le quotidien et le mode de vie des habitants de la maison et témoignent d’un art de vivre très raffiné.

A ne pas manquer –> Un très bel album photos de Gaby : http://albums.perigueux.vesunna.mcweb.fr/

Liens

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *